Les effets locaux de l'arrivée des gares du Grand Paris Express

7/11/2018

Une expertise collective de l’EUP sur les gares du Grand Paris Express et leurs effets, en partenariat avec le CGET, la Société du Grand Paris et l’ANRU

Alors que chantier du Grand Paris Express avance et que la construction des premières gares a débuté, la question des effets de ce vaste projet se pose en matière :

  • de projection et d’implication des acteurs institutionnels locaux ;
  • de recompositions des activités et des différents marchés locaux ;
  • d’aménités environnementales;
  • de transformations des territoires et des pratiques socio-spatiales ;
  • ou d’opportunités parfois surinvesties pour les territoires ?

Pendant un an, entre juin 2017 et juin 2018, 130 étudiants de différents parcours du Master et une quinzaine d’enseignants-chercheurs de l’Ecole ont été mobilisés dans un dispositif d’expertise collective original coordonné par Julien Aldhuy (julien.aldhuy@u-pec.fr), Adeline Heitz (adeline.heitz@ifsttar.fr) et Sandrine Wenglenski (sandrine.wenglenski@u-pem.fr).

Les travaux se sont concentrés sur 10 gares représentatives des transformations en cours :

  • Arcueil-Cachan sur la ligne 15 Sud ;
  • Aulnay sur la ligne 16 ;
  • Bagneux sur la ligne 15 Sud ;
  • Clichy-Montfermeil sur la ligne 16 ;
  • Drancy Bobigny sur la ligne 15 Est ;
  • La Courneuve-Six routes sur les lignes 16 et 17 ;
  • Les Agnettes (Asnières-Gennevilliers) sur la ligne 15 Ouest ;
  • Nanterre-La-folie sur la ligne 15 Ouest ;
  • Rosny Bois Perrier sur la ligne 15 Est
  • Sevran-Beaudottes sur la ligne 16.

La synthèse, chacun des travaux d’atelier ou chaque expertise sont autonomes et peuvent être lus de manière indépendante. Toutefois, il peut être judicieux, pour bénéficier à plein de la valeur ajoutée du dispositif, d’associer la lecture de la synthèse à toute lecture concernant une ou plusieurs gares.

L’ensemble des travaux sont disponibles sur le site du CGET 

Les actualités EUP

 
 
keyboard_arrow_up menu