L’Ecole d'Urbanisme de Paris relevant de deux universités, UPEC et UPEM, son organisation est fondée sur une mobilisation conjointe des structures propres à chaque université : c’est ainsi que la direction de l’école comme la direction administrative est assurée par deux personnes à chaque fois, chacune relevant de son université d’affectation.

Une direction

La direction de l’école assure plusieurs rôles. Elle met en œuvre les décisions prises par le conseil de gestion et organise la gestion administrative. Elle anime la vie de l’école, coordonne les liens avec les instances de décision des universités. Elle développe et pilote les partenariats avec les organismes professionnels et académiques. Elle conduit la définition du projet et de la stratégie de l’école.
En savoir plus sur la direction

Des conseils

Conformément aux traditions des deux instituts fondateurs de l’école et aux règles des universités, les affaires et les orientations de l’école sont discutées au sein de conseils constitués de membres élus et représentants tous ceux qui font l’école : les étudiants, les administratifs et les enseignants. Allant bien au-delà des règles formelles de consultation, les deux instituts historiques ont toujours fonctionné sur la base d’un débat ouvert et suivant le principe d’une adhésion de la majorité aux décisions prises et plus largement au projet scientifique et académique.
Cette adhésion du collectif au un projet fut l’une des principales assises des deux instituts et constitua le moteur de leur évolution. Il est encore aujourd’hui l’élément central du fonctionnement et de la stratégie de l’école. Les conseils sont l’expression de ce principe et les lieux de sa mise en œuvre concrète.
En savoir plus sur les conseils

Des instances consultatives

Toujours dans la tradition d’ouverture des deux instituts, l’école cultive ses liens et ses échanges avec les milieux qui font le(s) monde(s) de l’urbanisme et de l’aménagement. Cette ouverture nécessaire correspond à une conception partagée au sein de l’école : l’enseignement et la recherche sont fortement articulés aux pratiques professionnelles, aux réalités urbaines et aux lieux où se font les territoires urbains. De même, une autre conviction anime les membres de l’école, celle d’un nécessaire croisement avec les autres disciplines, les autres organismes académiques et scientifiques qui travaillent sur ces sujets. C’est pourquoi, dans la continuité des actions historiques, les liens sont sans cesse renouvelés avec d’autres écoles, centres de recherche ou lieux d’expertise.
Les instances consultatives ont pour rôle de formaliser ces liens et ces coopérations qui se sont fortement démultipliés avec la constitution de l’école. Alliant les capacités des deux instituts historiques, l’école ambitionne de devenir un lieu de croisement, notamment à travers ces instances consultatives.
En savoir plus sur les instances consultatives


 

 

 
 
keyboard_arrow_up menu