En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.

Actualité

"Bannière s'opposant à la mise en place de l'écotaxe en Bretagne.", par XIIIfromTOKYO (CC BY-SA 3.0). [Image recadrée pour les besoins de l'illustration.]

Actualités

Recherches | Transport, mobilité et 'carte carbone' ?

Réduire les émissions de dioxyde de carbone par la mise en place d'une ‘carte carbone’ ? Tel est l'enjeu des recherches menées au sein d'un Atelier du Master AIED (Approches interdisciplinaires des énergies de demain) de l'Université de Paris. Cet atelier de recherche réunit six étudiant.es, encadré.es par Arnaud Passalacqua, historien des mobilités et professeur à l'École d'Urbanisme de Paris. Chercheur au Lab'Urba (laboratoire d'action urbaine collective) ainsi qu'au LIED (Laboratoire Interdisciplinaire des Énergies de Demain), Arnaud Passalacqua est également coresponsable du Master 2 Transport et mobilité dispensé à l'EUP (un parcours mutualisé avec l'École des Ponts ParisTech).

Travail de recherche se déployant d'octobre 2020 à mai 2021, cet atelier a pour vocation d'approfondir la piste d'une carte carbone.

Comment réduire les émissions de dioxyde de carbone ?

 
Adossée aux notions de ‘crédit carbone’, ‘taxe carbone’, ‘droit d'émettre’ ou encore ‘budget carbone’, la carte carbone ferait partie des outils au banc d'essai pour résoudre une partie du problème des émissions polluantes. Sous la forme d'une carte (de crédit) carbone (pour ainsi dire), il s'agirait de quantifier et pondérer plus finement les émissions, afin de gérer autrement les empreintes carbones individuelles et collectives. Mais ces outils sont aussi des leviers diversement perçus et acceptés, comme l'ont montrés les mouvements socioéconomiques des Bonnets rouges (portiques écotaxes, 2013) ou des Gilets jaunes (augmentation de la taxe carbone sur les carburants, 2018).

Polémiques, ils sont défendus par les uns comme étant les seuls leviers efficaces pour une inflexion rapide des comportements, face à une catastrophe écologique et humaine plus qu'annoncée. Là ou d'autres y voient des mécanises contreproductifs d'aggravation des inégalités, par défaut de ciblage et manque de redistribution — en pénalisant les petits émetteurs auxquels ne seraient proposées aucunes alternatives, sans pour autant être en mesure d'impacter les gros émetteurs.

Un atelier de recherche encadré par Arnaud Passalacqua

 
Sujet complexe, l'atelier du Master AIED, encadré par Arnaud Passalacqua, procède ainsi à des recherches prospectives, sur ce que pourrait être, ou non, une carte carbone, selon différentes formes et modalités.

Une actualité à retrouver et suivre sur le site du 'transinstitut' Forum Vies Mobiles et sur le site de la revue Métropolitiques (metropolitiques.eu)

Sources :
- https://metropolitiques.eu/+Nouveaute-Une-carte-carbone-dediee-aux-deplacements-est-ce-possible-juste-et+.html
- https://fr.forumviesmobiles.org/projet/2020/12/07/carte-carbone-dediee-aux-deplacements-est-ce-possible-juste-et-souhaitable-13515

Liste des événements

D'autres évènements

Les horaires flexibles renforcent la congestion

"En recourant aux horaires flexibles en entreprise, on étale, ou plutôt on étire les pointes horaires, et on soulage ainsi les routes ou les transports publics. Ça va de soi, sauf que c’est faux." Avec Emmanuel Munch, enseignant à l’EUP. [Aperçu...