En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.

Actualité

Actualités

Un exemple d'atelier de Master 1 : les retombées économiques de la Cité de la gastronomie Paris-Rungis

Dans le cadre de cet atelier pédagogique, la Chambre du Commerce et de l'Industrie (CCI) du Val-de-Marne et le Syndicat mixte de la Cité de la Gastronomie ont chargé les étudiant.es d’établir un diagnostic territorial en lien avec le projet de la Cité de la Gastronomie afin d’envisager les éventuelles retombées économiques de cette dernière sur le territoire.

Quels sont les enjeux de ce diagnostic ?
"Le projet de la Cité de la Gastronomie est de conserver un équilibre entre vision alimentaire éthique et la rentabilité. Équipement se destinant à être un lieu de mise en relation, la Cité agit comme un espace créant un lien avec les autres territoires. Dans un second temps, il est pertinent de comprendre quelles sont les raisons et les modalités d’un éventuel partenariat, c’est-à-dire d’une relation réciproque, entre entreprises et la Cité. Puis, dans un dernier temps, il s’agir de montrer en quoi la Cité peut-elle devenir un levier de clusterisation du secteur économique de l’alimentation, dans un contexte où le territoire est hétérogène.

Cette synthèse analyse en quoi la Cité de la Gastronomie pourrait devenir un espace de mise en relation, constituant ainsi un levier de développement économique pour le territoire."

Lire la synthèse de l'atelier

L'atelier pédagogique, c'est quoi ?

En M1, l’atelier de diagnostic urbain est destiné à la mise en œuvre des outils et méthodes enseignées au cours du premier semestre. Il consiste à réaliser des études-diagnostics de territoires, répondant à des commandes d’institutions partenaires de l’EUP.

Voir toutes les synthèses de rapports d'ateliers

Vous êtes une collectivité/ entreprise / agence et vous souhaitez faire appel aux étudiant.es de l'EUP pour un atelier ? 

Liste des événements

D'autres évènements

Les horaires flexibles renforcent la congestion

"En recourant aux horaires flexibles en entreprise, on étale, ou plutôt on étire les pointes horaires, et on soulage ainsi les routes ou les transports publics. Ça va de soi, sauf que c’est faux." Avec Emmanuel Munch, enseignant à l’EUP. [Aperçu...