En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.

DIU Grand Paris : Agir en situation métropolitaine

Présentation

Le DIU Grand Paris, c’est :

  Une formation diplômante sur 6 mois

  Des cours deux jours par mois, compatibles avec votre activité professionnelle

  De la conception à la mise en œuvre de projets urbains

  Une équipe pédagogique composée de professionnels et enseignants qui vous offre une formation complète

 Une formation en partenariat avec l'IAU

Retrouvez la vidéo de présentation de la formation :

Durée et organisation  : 105 h, 2 à 4 jours /mois,  les jeudis et vendredis, de janvier à juin.
Lieu de formation : Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de la région Ile-de-France, Paris (15ème)
Modalités d'évaluation : Discussion d’un rapport  devant jury et conférence débat inter-promotions

Début des cours : janvier 2020
Inscriptions ouvertes à partir de juin 2019

Objectif de la formation

Qui décide de la métropole ? Quels sont les enjeux qui guideront son développement à l’avenir ? Quelles compétences seront nécessaires pour travailler dans ce contexte ? L’évolution rapide du Grand Paris et sa complexité peuvent laisser perplexes et parfois perdus ceux qui y travaillent ou souhaitent s’y investir. En même temps, ce Grand Paris s’organise et son aménagement se concrétise, de manière accélérée dans certains de ses territoires.
Quelles que soient les hypothèses d’évolution institutionnelle, vous, acteurs publics et privés êtes appelés à « devenir plus métropolitains ». La métropole francilienne a, aujourd’hui, un besoin croissant de professionnels de haut niveau, préparés à ces évolutions transversales et territoriales. C’est pourquoi l’EUP et l’IAU se sont unis pour vous proposer une formation dense, animée par les meilleurs spécialistes de l’aménagement du Grand Paris (chercheurs, experts et opérateurs).
Au travers de cette formation, vous vous constituerez des repères solides pour comprendre, vous positionner et agir. Elle vous apportera les clés pour saisir le processus métropolitain, pour décrypter les intérêts d’acteurs nouveaux ou en repositionnement. 
Elle se présente enfin comme un temps permettant de prendre du recul et de débattre du Grand Paris.

Objectifs généraux :

  Développer sa capacité d’action dans le contexte du Grand Paris.

  S’ouvrir de nouveaux horizons professionnels.

Modalités d'accès, capacité, compétences visées, débouchés professionnels

Modalités d’inscription : formation continue
Conditions d’admissibilités : expérience professionnelle dans des fonctions de coordination, de montage et de pilotage de projets de développement et d’aménagement urbain ; niveau de formation de trois années d’études supérieures.
Modalités d’admission : lettre de candidature + CV ;  entretien (candidature au fil de l’eau à partir de juin)
Tarif : 2 646 €  + droits nationaux universitaires de 243€ (autofinancement possible : nous contacter)

 

Pré-requis

La formation s'adresse :

  • aux professionnels issus du secteur public ou privé exerçant ou amenés à exercer des fonctions de coordination, de montage ou de pilotage de projets d’aménagement dans le contexte francilien (chefs de projets urbains, directeurs de services en collectivités territoriales, directeurs opérationnels…)
  • à tous professionnels engagés auprès des acteurs de la production de ville, souhaitant s’acculturer aux questions métropolitaines.

Les enseignements

DE LA MÉTROPOLISATION, AU PROJET MÉTROPOLITAIN
9 et 10 janvier/6 février 2020
•    Mise en perspective historique de la constitution
de la métropole francilienne (rapport Paris/banlieue, les grands plans d’aménagement, les villes nouvelles)
•    Les différentes visions du projet métropolitain
•    La singularité du Grand Paris par rapport aux autres mé-tropoles mondiales
•    Les évolutions institutionnelles de l’espace régional
(nouvelle organisation territoriale, évolution des compé-tences) et les enjeux des finances publiques

LES ENJEUX DU GRAND PARIS ET LES POLITIQUES ASSOCIÉES
7 février/5 et 6 mars/2 et 3 avril 2020
•    Conditions métropolitaines : modes de vie,
inégalités, territoires
•    Transports comme leviers d’organisation du territoire
•    Le Grand Paris : territoire de la compétitivité économique
•    Logement, habitat, hébergement
•     Enjeux environnementaux, aménagement  et action publique

DE LA PLANIFICATION À LA MISE EN ŒUVRE DES PROJETS URBAINS
14 et 15 mai/4 et 5 juin/25 et 26 juin 2020

•    Les outils de la planification et les dispositifs d’intervention (Sdrif, Scot métropolitain, PLU, PLUI)
•     La réorganisation des opérateurs (GPA, EPFIF, EPA…) et des processus de l’aménagement (appels à projets, appels à manifestation d’intérêt, OIN…)
•    Focus sur des projets d’aménagement emblématiques du Grand Paris et les nouvelles pratiques de la production de la ville (inventer la métropole du Grand Paris, urbanisme transitoire, projets des Jeux Olympiques…)

TABLE RONDE AUDITEURS/ENSEIGNANTS
17 septembre 2020

Contacts

BEHAR Daniel

BEHAR Daniel

Responsable de formation
daniel.behar@u-pec.fr
FOUCHER Veronique

FOUCHER Veronique

Gestionnaire Formation Continue
veronique.foucher@u-pec.fr01 71 40 80 29

Témoignages

Personnellement, je ne viens pas du monde de la ville, mais plutôt du monde industriel. Je suis un acteur privé qui accompagne la commande publique au sein d’une filiale en ingénierie. La formation m’a permis de me mettre à niveau vis-à-vis de mes interlocuteurs, de pouvoir mieux dialoguer, mieux travailler. Ce qui m’a plu, c’est l’exhaustivité des disciplines : logement, aménagement, transports, économie, Histoire. On touche tout l’écosystème de la ville au sens large. Ça m’a rappelé à quel point c’est complexe : il n’y a pas de schéma-type, on est dans l’expérimentation.

Olivier Mollard

Ingénieur au sein de l’agence 360

Je travaille exclusivement sur des projets d’aménagement ou d’urbanisme métropolitains en Asie ou en Afrique sub-saharienne. Cette formation a nourri ma pratique professionnelle et renouvelé mon regard sur des dynamiques territoriales et des enjeux de gouvernance communs aux villes émergentes. Dans un contexte institutionnel dense et mouvant, j’arrive aujourd’hui à identifier les acteurs susceptibles de répondre aux sollicitations de partenaires étrangers, et me sens directement en prise avec les débats sur le devenir métropolitain : pari gagné.

Clémence Vidal de la Blache

Cheffe de projet à l’Agence Française de Développement