En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.

M2 Transport et mobilité

Présentation

Organisé en partenariat avec l’École des Ponts ParisTech , ce parcours offre les connaissances pluridisciplinaires indispensables dans les domaines du transport et de la mobilité des personnes et des marchandises, en couvrant toute la diversité des modes (automobile, transports collectifs, marche, vélo), à différentes échelles territoriales.

Il s’adosse sur le contexte français et ouvre la focale sur les contextes européen et international. Il bénéficie de liens partenariaux étroits avec l’École Nationale des Ponts et Chaussées , le CEREMA  et l’IFSTTAR, avec le ministère de l’Écologie et le ministère en charge des Transports, et avec des chaires créées à l'École Nationale des Ponts et Chaussées  avec des acteurs majeurs dans le domaine de transports : SNCF, VINCI, EDF, Renault, Schneider Electric, STIF, Abertis, Gares & Connexions, Eurotunnel.

Ouvert à tout étudiant titulaire d’un M1 et à tout élève ingénieur de troisième année, dont les formations d’origine permettent d’aborder le domaine de l’urbanisme, de l’aménagement et des transports, il s’appuie sur une articulation forte entre sciences de l'ingénieur et sciences humaines.  La transversalité des compétences autour d’un objet transport inscrit dans les contextes territoriaux, répond à un besoin opérationnel qui se renforce avec la complexité des systèmes socio-techniques au sein desquels les projets se conçoivent, se décident et se développent.

Modalités d'accès, capacité, compétences visées, débouchés professionnels

Modalités d'admission en formation initiale

Admissibilité sur dossier ; admission après entretien et épreuve écrite

Modalités d'admission en formation continue

Public concerné : tous publics
Prérequis : bac+4
Master 2: admissibilité sur dossier ; admission après entretien et épreuve écrite
Tarifs de la formation : entreprise 13 €/h / demandeur d’emploi 6€/h

La procédure d’admission en Master 2 est organisée à l’échelle de la Mention Urbanisme et aménagement de l’Ecole d’Urbanisme de Paris. Les étudiants doivent formuler 2 à 3 voeux de parcours dans leur dossier de candidature : leur admission sera conditionnée au nombre de place offerte dans chacun des parcours du M2 et à l’adéquation de leur dossier aux objectifs et prérequis du parcours.

Les frais d'inscription à l'EUP correspondent aux droits universitaires de l'UPEM et de l'UPEC (soit environ 260 euros pour le Master).

Sessions d’admission pour l’entrée en Master 2

1ère session d'admission

  • 23 mars 2020 : Ouverture des admissions en ligne
  • 8 mai 2020 : Clôture d’envoi des dossiers de candidature 
  • 19 juin 2020 : Résultats d’admission

2nde session d'admission

  • 3 juillet 2020 : Ouverture des admissions en ligne
  • 25 août 2020 : Clôture d’envoi des dossiers de candidature 
  • 3 septembre 2020 : Résultats d’admissibilité
  • 7 et 8 septembre 2020 : Epreuves écrites et entretiens
  • 10 septembre 2020 : Résultats d’admission

Consulter le calendrier d'admission

Candidature

- Etudiants ou adultes en reprise d’études : candidature sur https://candidatures.u-pem.fr
- Etudiants internationaux (procédure Campus France) : consultez le site www.campusfrance.org
- Etudiants internationaux (hors Campus France) : candidature sur https://candidatures.u-pem.fr
Pour plus d’informations, contactez la scolarité du diplôme.

Capacité d'accueil

60 places

Débouchés professionnels

L’ambition de cette formation est de former des professionnels et des chercheurs capables d'une formulation prospective des enjeux actuels de développement soutenable des territoires et des mobilités, articulant les dimensions politiques, économiques, sociales, techniques et technologiques.

Les enseignements

  Maquette du M2 Transport et Mobilité pour la période 2020-2024
La maquette pédagogique du parcours TM a évolué par rapport aux années précédentes. Il est important que vous en preniez connaissance.
Elle a évolué essentiellement dans sa structure pédagogique : quelques cours ont été rendus obligatoires, d'autres optionnels. Le contenu des enseignements est globalement inchangé si bien que vous trouverez tous les contenus des enseignements dans le livret de l'année dernière.
  Consulter la maquette

Contacts

MASSOT Marie-helene

MASSOT Marie-helene

Responsable de formation
Marie-Helene.Massot@u-pem.fr
POINSOT Philippe

POINSOT Philippe

Responsable de formation
Philippe.Poinsot@u-pem.fr
DE OLIVEIRA Magali

DE OLIVEIRA Magali

Secrétaire pédagogique
magali.de-oliveira@u-pec.fr01 71 40 80 35

Stage

Le Bureau d’Aide à l’Insertion Professionnelle fait le lien avec le monde professionnel…

Sandrine VAZQUEZ, responsable du BAIP est en charge de :

  conseiller et d’accompagner les étudiants de l’école dans leur démarche de recherche de stage de fin d’études et dans leur entrée dans le monde professionnel. Elle s'occupe également de la gestion administrative des conventions de stage.

  administrer le Réseau de l’EUP. Elle recueille et diffuse des offres d’emploi et de stage mises en ligne sur cet outil qui est aussi l’annuaire des anciens de l’Ecole.

  réaliser des enquêtes d’insertion professionnelle régulières qui mettent en évidence l’insertion professionnelle et le parcours professionnel des diplômés.

    Faire un stage en Master 2

    A partir du mois d'avril, les étudiants effectuent tous un stage en organisme, d'un minimum de trois mois.
    En savoir plus sur comment faire un stage à l'EUP

    Sandrine Vazquez

    Responsable du Bureau d'aide à l'insertion professionnelle
    sandrine.vazquez@u-pec.fr01 71 40 80 38

    Témoignage

    Après une licence de sciences politiques à l’Université de Paris-VIII, je suis partie six mois en Corée du Sud. Pour financer mon voyage, j’ai retranscrit des entretiens portant sur la démocratie participative, et plus précisément sur un projet de rénovation urbaine à Roubaix dans lequel les habitant∙e∙s de la ville s’étaient beaucoup investi∙e∙s. C’est ainsi que j’ai réalisé que j’avais envie de travailler sur le quotidien des individus, et notamment sur la manière dont ils se déplacent. J’ai donc intégré l’Ecole d’Urbanisme de Paris en Master 1. Intéressée par les mobilités individuelles (la marche, le vélo, le taxi…), j’ai choisi de me spécialiser en Master 2 Transport et Mobilité.
    Dans le cadre de mon master, j’ai effectué un stage de recherche au laboratoire Ville, Mobilité, Transport, sur les services de taxi en Asie du Sud-Est. J’ai continué à travailler au laboratoire comme chargée de recherche après ce stage. Aujourd’hui, je suis doctorante au Lab’Urba, spécialisée sur les politiques et pratiques de mobilités urbaines. Ma thèse porte sur la façon dont l’action publique prend en compte les pratiques de mobilité individuelles pour façonner les politiques du vélo.
    Ce qui m’a plu dans le master Transport et Mobilité, c’est la diversité de la formation.Il y avait une grande variété de profils dans ma promotion : des ingénieurs, des politologues, des géographes, des sociologues… Nous travaillions souvent en groupe, notamment lors de l’atelier qui a été pour moi une expérience très enrichissante. Le master permet aussi de toucher à tous les aspects du transport avec des cours d’économie, de politique, de sociologie des mobilités ou du travail. Tout cela, et la possibilité de choisir entre une voie professionnalisante (avec un stage) ou un parcours recherche, m’a permis de m’épanouir dans ce que je fais au quotidien. 

    Manon Eskenazi

    Doctorante au Lab'Urba

    Innovations pédagogiques

    Les activités communes

    Chaque année, les étudiants de Master 2 participent à deux semaines d'activités communes, avec pour objectif d’acquérir des compétences professionnelles qui peuvent dépasser le seul champ de l'urbanisme. Jeux de rôle où chacun  devient un acteur de l'aménagement, écriture poétique et descriptive des lieux, visites nocturnes pour appréhender la conception de la lumière, conception d'un guide de balade autour d'une gare du Grand Paris,... : autant d'activités qui permettent aux étudiants d'aborder une transversalité d'approches.

    Les ateliers pédagogiques

    En Master 2, l’atelier consiste à répondre une commande effective passée par un organisme (collectivité territoriale, aménageur, structure d’études, association...). Il donne lieu à un travail d’analyse et de diagnostic puis de recommandation et de préconisation.

    En savoir plus sur les innovations pédagogiques de l'EUP