Aller au contenu principal

Recension | "Federica Gatta, (Contre)pouvoirs urbains ?", par Cécile Cuny

Démocratie participative et contre-pouvoirs urbains : Cécile Cuny (maîtresse de conférences à l'EUP) discute ces notions dans "Federica Gatta, (Contre)pouvoirs urbains ? Éléments pour une critique anthropologique de l’urbanisme participatif" (revue Métropoles, oct. 2021).

12 octobre 2021

"Federica Gatta, (Contre)pouvoirs urbains ? Éléments pour une critique anthropologique de l’urbanisme participatif", par Cécile Cuny (maîtresse de conférences à l'École d'Urbanisme de Paris, Coresponsable de la 1re année du Master Urbanisme et Aménagement, membre du Lab'Urba).

"Le titre de l’ouvrage de Federica Gatta, qui interroge l’existence et la possibilité de "contre-pouvoirs urbains", reflète l’état actuel des recherches sur la démocratie participative ou délibérative en général, et dans le champ urbain en particulier. En affichant une ambition critique, l’autrice assume sa filiation avec une tradition désormais ancienne et foisonnante de travaux aussi bien théoriques qu’empiriques sur l’implication des citoyens, des usagers ou des habitants dans la formulation des enjeux urbains et dans les décisions politiques amenées à transformer leur cadre de vie (Bacqué et Gauthier, 2011). Mais elle souligne en même temps les contradictions soulevées par une telle posture : comme le résument Guillaume Gourgues, Sandrine Rui et Sezin Topçu (2013) dans l’introduction d’un dossier de la revue Participations régulièrement cité par l’autrice, "étudier la participation fait toujours courir le risque au chercheur [et à la chercheuse] de céder à la tentation du politique, tant cet objet est lié aux idéaux démocratiques".

Dans ces conditions, la démarche adoptée par l’autrice ne consiste pas, comme l’ont fait et le font encore de nombreux chercheurs, à livrer "de l’extérieur" une critique des expériences étudiées, mais plutôt à suivre les responsables d’associations, les collectifs d’artistes et les groupes impliqués dans l’occupation d’espaces en friche dans un exercice de réflexivité qui les implique d’autant plus qu’ils promeuvent et animent des dispositifs participatifs dans le cadre de projets urbains contemporains – situés pour l’essentiel au nord-est de la métropole parisienne.

L’objectif de l’ouvrage est ainsi d’explorer l’héritage des mouvements sociaux urbains qui, dans les années 1970, ont revendiqué une plus grande association des citoyens à l’élaboration des projets urbains en examinant les conditions dans lesquelles les positions critiques au sein des projets de transformation de l’espace sont (encore) possibles aujourd’hui."

La suite est à lire (open access) dans le numéro 28 — "Contester la Métropole", 2021 — de la revue Métropoles (ENS Éditions).
http://journals.openedition.org/metropoles/8153 [Archive].


CUNY Cécile, "Federica Gatta, (Contre)pouvoirs urbains ? Éléments pour une critique anthropologique de l’urbanisme participatif", dans Métropoles [En ligne], 28 | 2021, mis en ligne le 07 octobre 2021.


Focus thématique MOPU

24 juin 2022 à partir de 16h

Espace Morning Clery – 21 rue de Cléry - 75002 Paris - Métro ligne 3 Sentier

Organisation : Amine Benaissa, Marie Llorente, Françoise Navarre


Urbanisme et changement. Injonction, rhétorique ou nouvelles pratiques ?

Cet ouvrage, dirigé par Nadia Arab, Amandine Mille et Antoine Pauchon, réunit aussi (et notamment) les contributions de plusieurs autres enseignant-es de l'EUP, Florinne…