En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.

M2 Urbanisme et expertise internationale

Présentation

Au sein de ce parcours, l’offre pédagogique s’articule autour d’un tronc commun de cours et d’activités spécifiques en anglais, mais également de deux options correspondant à deux types d’espaces internationaux, dans lesquels à la fois, les problématiques urbaines, les milieux professionnels et les débouchés peuvent se différencier : l'Europe et plus précisément les enjeux et pratiques autour du renouvellement urbain et de l’aménagement des villes, et les villes des Suds / pays émergents.

Chaque option propose des enseignements et une activité d’atelier qui lui sont propres :
Option en français Urbanisme et Villes des Suds. Un stage à l’étranger de 4 à 6 mois est obligatoire au S4 (à partir d’avril), et fait l’objet d’un mémoire présenté en soutenance en septembre.
Option en anglais Urban regeneration and European cities. Au S4, les étudiants peuvent choisir entre un semestre dans l'une des quatre universités partenaires (Hambourg, Milan, Ljubljana, Malmö) ou un stage en France ou à l'étranger, qui fait l’objet d’un mémoire présenté en soutenance en septembre.

Ce parcours comprenant une part importante d’enseignements en anglais, il repose sur une étroite collaboration avec des universités étrangères et des structures et agences internationales. Il valorise la mobilité avec une partie de la formation dans des universités étrangères (option Europe) ou un stage au semestre 4 à l’étranger (option Sud) et l’accueil d’étudiants de pays très divers.

    Les enseignements

    Modalités d'accès, compétences visées, débouchés professionnels

    La procédure d’admission est organisée à l’échelle de la mention Urbanisme et Aménagement de l’École d’Urbanisme de Paris.
    Les candidat.es peuvent formuler jusqu’à trois vœux de parcours. Les candidatures sont analysées par un jury composé de membres de l'équipe enseignante.

    Les admissions sont conditionnées par le nombre de places ouvertes dans le parcours et par l'adéquation du dossier aux objectifs et prérequis du parcours. Si la discipline de formation du/de la candidate est différente de l'urbanisme, il/elle devra démontrer son intérêt pour les questions d'aménagement urbain.

    Les frais d'inscription à l'EUP correspondent aux droits universitaires appliqués par l’UGE et l'UPEC.

    Seules les candidatures effectuées en ligne sur eCandidat ou Études en France (selon le pays de résidence des candidat.es, indépendamment de la nationalité) respectant le calendrier d’admission seront étudiées. Les demandes par courrier électronique et les demandes envoyées en dehors des périodes appropriées ne peuvent être acceptées.

    Capacité d'accueil

    40 places (20 pour l’option "European cities" et 20 pour l’option "Villes des Suds")

    Pré-requis

    Prérequis :  bac+4
    Admissibilité sur dossier, admission après entretien.

    L'intégration du M2 Expertise Internationale option "Villes des Suds" requiert un très bon niveau de maîtrise du français pour les étudiants étrangers (minimum requis TCF C1) ainsi qu’un bon niveau d’anglais (équivalent B2). 

    L’acceptation dans le M2 Expertise Internationale option "European cities" requiert un très bon niveau d’anglais. Une certification jointe au dossier est exigée :
    ♦ TOEFL > 80
    ♦ IELTS > 6,5
    ♦ Cambridge Certificate: good level
    ♦ Justification d’une année de cours en anglais dans une université anglophone.

    Compétences visées

    Ce parcours propose d’acquérir des connaissances et une expertise sur les questions urbaines et les pratiques d’aménagement en Europe ou dans les pays du Sud/pays émergents. Il a pour objectif de sensibiliser les étudiants aux évolutions et enjeux de la métropolisation et de la globalisation, de les doter de capacités d’analyse et de comparaison des villes mondialisées. Les étudiants y acquièrent des compétences et savoir-faire professionnels orientés vers les structures, politiques et projets internationaux. En proposant deux options (villes des Sud et villes européennes) avec des cours communs, l’originalité de ce parcours est de croiser les regards et les compétences entre ces deux types d’espaces urbains.

    L’objectif de ce parcours est triple :
    ♦ sensibiliser les étudiants aux évolutions et enjeux de la métropolisation et de la globalisation ;
    ♦ les doter de capacités d’analyse et de comparaison des villes mondialisées ;
    ♦ leur permettre d’acquérir des compétences et savoir-faire professionnels orientés vers les structures, politiques et projets internationaux. Travailler à l’international requiert des connaissances et compétences particulières. Il s’agit d’un champ professionnel spécifique qui implique de maitriser un contexte large et complexe d’acteurs produisant, intervenant et finançant la ville.

    Débouchés professionnels

    Ce parcours vise à former aux métiers de l’aménagement et de l’urbanisme en mettant l’accent sur le croisement des regards et des compétences sur les villes tant dans les pays développés, en transition, émergents qu’en développement.

    Ce parcours offre une formation en urbanisme à l’international : il vise à former des professionnels se destinant à travailler à l’étranger ou dans des institutions et structures internationales, ou encore en France dans des agences ou services de collectivités locales travaillant sur des projets financés par l’Europe ou des organisations de solidarité internationale.

    Cette formation recouvre les différentes strates de compétences en urbanisme (stratégie, planification, projet, programmation, gestion). Les débouchés professionnels couvrent une large palette de métiers et compétences : AMO, maîtrise d’œuvre, maîtrise d’ouvrage, médiation, projets intégrés... Des débouchés spécifiques ressortent à l’international (au Sud et au Nord) :
    ♦ Au Sud : bureaux d’études français et du Sud, collectivités locales (coopération décentralisée en France ; services d’urbanisme au Sud), agences internationales (UN- Habitat), banques de développement, entreprises de services urbains, sociétés immobilières et de transport, organisations de solidarité internationale ;
    ♦En Europe : bureaux d’études internationaux, Commission Européenne, agences européennes, assistance aux collectivités locales dans le montage de projets européens. Les compétences acquises en anglais ouvrent également des perspectives de travail dans une grande partie de l’Union Européenne, y compris dans des organismes de recherche (en Europe de l’Est par exemple) et dans des pays émergents.

     

    Cheikh Sadibou Sidibé, diplômé de l'IFU en 1990,  et aujourd'hui urbaniste chez DUA à Dakar, nous parle de son expérience à l'EUP.

    Procédure et calendrier d'admission

    Il existe deux procédures de candidatures à l'EUP, selon la nationalité et le pays de résidence des candidat.es :

    Procédures de candidature

    Description des procédures d'admission à l'EUP, selon la nationalité et le pays de résidence des candidat.es.

    Télécharger la procédure de candidature (pdf)

    Calendrier 2021-2022 des admissions en Master Urbanisme et Aménagement

    Conditions particulières pour les admissions 2021-2022 : compte tenu des conditions sanitaires, pour les candidatures en M1 : les épreuves d’admissibilité écrites et orales sont supprimées. Les admissions se feront uniquement sur examen des dossiers de candidature. Le calendrier de la procédure reste inchangé. Pour les candidatures en M2 : les épreuves d’admissibilité sont maintenues et seront organisées selon les conditions sanitaires en vigueur. Le calendrier reste inchangé.

    Télécharger le calendrier des admissions 2021-2022 (pdf)

    Portail eCandidat

    Contacts

    JAGLIN Sylvy

    JAGLIN Sylvy

    Responsable de formation
    Sylvy.Jaglin@u-pem.fr
    ARTIOLI Francesca

    ARTIOLI Francesca

    Responsable de formation
    francesca.artioli@u-pec.fr
    TRITZ Marine

    TRITZ Marine

    Secrétaire pédagogique
    marine.tritz@univ-eiffel.fr01 71 40 80 34

    Stage

    À partir du mois d'avril, les étudiants effectuent un stage en organisme, d'un minimum de trois mois. Le Bureau d’aide à l’insertion professionnelle met à disposition des offres de stage auxquels les étudiants candidatent, principalement entre décembre et mars.

    Chaque stagiaire a un maître de stage dans l'organisme, et un tuteur en général au sein de l'équipe pédagogique du parcours d'inscription. Le mémoire « de fin d’études » qui comporte à la fois un compte rendu du stage (rapport détaillé) et l'étude d'une question plus théorique et problématisée est soutenu devant un jury composé d'enseignants et si possible de professionnels au mois de septembre (semaine de rentrée) ou octobre 2019.

    En savoir plus sur les stages

    Sandrine Vazquez

    Responsable du Bureau d'aide à l'insertion professionnelle
    sandrine.vazquez@u-pec.fr01 71 40 80 38

    Innovations pédagogiques

    Les activités communes

    Chaque année, les étudiants de Master 2 participent à deux semaines d'activités communes, avec pour objectif d’acquérir des compétences professionnelles qui peuvent dépasser le seul champ de l'urbanisme. Jeux de rôle où chacun  devient un acteur de l'aménagement, écriture poétique et descriptive des lieux, visites nocturnes pour appréhender la conception de la lumière, conception d'un guide de balade autour d'une gare du Grand Paris,... : autant d'activités qui permettent aux étudiants d'aborder une transversalité d'approches.

    Les ateliers pédagogiques

    En Master 2, l’atelier consiste à répondre une commande effective passée par un organisme (collectivité territoriale, aménageur, structure d’études, association...). Il donne lieu à un travail d’analyse et de diagnostic puis de recommandation et de préconisation.

    En savoir plus sur les innovations pédagogiques de l'EUP

    Réalisation des étudiants

    Pistes d’intégration urbaine, sociale et environnementale du quartier de Chekepatty (Saint-Laurent du Maroni, Guyane)

    Dans le cadre de leur atelier professionnel, les étudiant.es du Master 2 Aménagement et Urbanisme, Parcours Urbanisme et Expertise Internationale – Villes des Suds  ont réalisé une vidéo qui décrit les actions qu'ils ont proposées pour l’intégration urbaine, sociale et environnementale du quartier d’habitat spontané de Chekepatty à Saint-Laurent du Maroni.

    Dossier des propositions :