En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.

La Chaire "Aménager le Grand Paris"

L'inauguration de la Chaire "Aménager le Grand Paris"

Initiée par l'École d'Urbanisme de Paris (EUP) et cinq organismes publics impliqués dans l’aménagement opérationnel grand parisien, la Chaire a pour mission d'exercer une veille et des travaux d'approfondissement sur les pratiques de l'aménagement, de former les professionnel.les, et en priorité les collaborateurs et collaboratrices des fondateurs et fondatrices, ainsi que les 350 étudiant.es de l'EUP.

La Chaire "Aménager le Grand Paris" a été inaugurée le mardi 11 juillet 2017 par l’École d’Urbanisme de Paris, l'Université Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEM, devenue Université Gustave Eiffel), l'Université Paris-Est Créteil (UPEC) et cinq organismes publics impliqués dans l’aménagement opérationnel grand parisien : la Société du Grand Paris, Grand Paris Aménagement, le Groupe SNI/Grand Paris Habitat, l’Établissement Public Foncier d’Île-de-France et la Caisse des Dépôts.

Gilles Roussel, Président de l'UPEM puis Olivier Montagne, Président de l'UPEC, ont ouvert cette cérémonie d'inauguration en rappelant leur soutien à l'EUP et leur enthousiasme quant à ce projet. S'est ensuivie une table ronde animée par Daniel Behar, professeur à l'EUP, au cours de laquelle parole fut donnée aux différent.es intervenant.es :
Catherine Barbé (Société du Grand Paris)
Damien Robert (Grand Paris Aménagement)
Gilles Bouvelot (Établissement Public Foncier d'Île-de-France)
Thierry Berthier (Groupe SNI)
François Elia (Caisse des dépôts)

Nadia Arab, professeure à l'EUP, puis Taoufik Souami, co-directeur de l'EUP, ont conclu ce moment d'échanges.

Ensemble, ils et elles ont fait le constat que les pratiques de l’aménagement évoluent considérablement et très rapidement à l’occasion des mutations du Grand Paris. Pour les organismes en charge de ces aménagements, l’heure de la mise en œuvre s’accompagne d’un besoin de renouvellement de leurs propres outils d’action. En témoignent les modalités nouvelles pour faire travailler aménageurs, promoteurs, développeurs, concepteurs, voire usagers et usagères. Les concours et appels à idées qui ont été lancés révèlent ce besoin de renouvellement des pratiques : "Réinventer Paris", "Inventons la Métropole du Grand Paris", "Dessine-moi le Grand Paris", "100 quartiers innovants et écologiques", etc. Ces concours sortent des démarches classiques pour susciter de nouveaux groupements, d’autres manières de valoriser des sites et de programmer les lieux de vie.

Les fondateurs et fondatrices de la Chaire estiment ainsi nécessaire d’observer ces évolutions et de les accompagner en croisant la recherche universitaire, l’expertise et le savoir-faire des opérationnel.les. Ils visent à en retirer des enseignements à diffuser aux professionnel.les de l’aménagement et dans les formations des praticien.nes et des étudiant.es concerné.es.

Consulter le communiqué de presse de l'événement

Une Chaire pour penser les pratiques d’aménagement en pleine transformation

La Chaire a pour mission d'exercer une veille et des travaux d'approfondissement sur les pratiques de l'aménagement, de former les professionnel.les, et en priorité les collaborateurs et collaboratrices des fondateurs et fondatrices, ainsi que les 350 étudiant.es de l'EUP. Son objectif est également d'identifier et  de diffuser des expériences d'aménagement innovantes dans d'autres métropoles et plus largement, au-delà des cercles professionnels, en direction des élu.es et des citoyen.nes. Cette chaire prend   place dans un partenariat d’une durée de cinq ans.

Quatre grands axes de travail

Académiques, étudiant.es et professionnel.les seront engagé.es sur les axes de travail suivants :
La recherche et prospective, sous la forme notamment d’une veille sur les pratiques émergentes et la transformation de l’aménagement urbain dans le contexte de la métropole mais aussi sur les acteurs.
La formation et l’acculturation professionnelle afin de créer une culture commune de l’aménagement du Grand Paris, à destination des étudiant.es et des acteurs professionnels.
La capitalisation sur les expériences de métropoles étrangères, en organisant en particulier des auditions.
L’ouverture vers la société, en imaginant des formes d’évènements grand public.

→ Pour en savoir plus, consulter le site de la Chaire.