En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.

Evénements

La Journée Grand Paris

Rendez-vous très attendu par les spécialistes de la question, la Journée Grand Paris permet chaque année de faire le point sur les évolutions de l’organisation et de l’aménagement du Grand Paris. Elle mobilise élu.es, technicien.nes, chercheur.euses et expert.es ayant des vues et analyses diverses.
Chaque année, la Journée Grand Paris réunit plusieurs centaines de participant.es, et aboutit à la production et diffusion de synthèses et articles.

En raison de la pandémie de Covid-19, l'édition 2021 de la Journée Grand Paris a également dû être reportée, en toute probabilité : à janvier 2022.

En raison d'un mouvement de grève (grève des transports et grève au sein de l'École d'Urbanisme de Paris), l'édition 2020 de la Journée Grand Paris, initialement prévue pour avoir lieu le 16 janvier 2020, a dû être reportée sine die. Le thème de la onzième édition était : "Le Grand Paris peut-il réduire les inégalités ?"

Ressources documentaires :
→ Rapport "Territoires et réussite", novembre 2019 (pdf)
→ Gentrification et paupérisation au cœur de l'Île-de-France, avril 2019 (pdf)
"Le projet du Grand Paris peut-il ignorer la question sociale ?" Décembre 2009 [Archive]

▪ La Journée Grand Paris 2019 : 10e édition

L'édition 2019 de la Journée Grand Paris s'est tenue le 16 janvier 2019 dans l'amphithéâtre Bienvenüe de l'École d'Urbanisme de Paris.
Cette dixième édition a été l’occasion de faire, collectivement, un bilan d’étape sur une décennie d’action publique " grand-parisienne". Si la dynamique de changement est largement engagée après presque 25 ans de statu quo, elle ne correspond en rien aux attendus du "manuel" de l’aménagement et du développement métropolitains : une gouvernance sans pilote, une absence de stratégie claire, un enchevêtrement de projets.
Au-delà de l’addition des initiatives, comment appréhender et qualifier la transformation en cours ? Quelles en sont les principales avancées, les limites et les obstacles ?

Parmi les intervenant.es de la 10e édition :
Pascal Auzannet, Daniel Behar, Patrick Braouezec, Daniel Canépa , Éric Cesari, Gwenaëlle d’Aboville, Frédéric Gilli, Henri Guaino, Pierre Mansat, Jean-Louis Missika, Julien Neiertz, Francis Rol-Tanguy, Pierre Simon, Martin Vanier, Pierre Veltz.

▪ La Journée Grand Paris 2018 : 9e édition

L'édition 2018 de la Journée Grand Paris s'est tenue le 18 janvier 2018 dans l'amphithéâtre Bienvenüe de l'École d'Urbanisme de Paris.
Cette 9e édition s'est inscrite dans le cadre du lancement de la Chaire "Aménager le Grand Paris" par l’École d’Urbanisme de Paris, en partenariat avec la Société du Grand Paris, Grand Paris Aménagement, Grand Paris Habitat (Groupe SNI), l’Établissement public foncier d’Île-de-France et la Caisse des dépôts.

Les pratiques de l’aménagement semblent évoluer rapidement et profondément à l’occasion des différents projets attachés au Grand Paris. En témoignent au premier chef les concours et appels à idées qui ont été lancés pour faire travailler ensemble aménageurs, promoteurs, développeurs, concepteurs, voire usagers: "Réinventer Paris", "Inventons la Métropole du Grand Paris", "Dessine-moi le Grand Paris", "100 quartiers innovants et écologiques", etc. S’affranchissant des démarches classiques, ces concours contribuent à faire émerger de nouvelles modalités de valoriser les sites de transformation urbaine et de programmer les lieux de vie.
Une neuvième édition consacrée à l'analyse de l’appel à projets "Inventons la Métropole du Grand Paris" et à la mise en perspective de ses premiers résultats, en croisant les points de vue de ses initiateurs, des acteurs qui y participent, de chercheurs et de travaux collectifs d’étudiants.
Avec, pour points d'entrée d'observation :
▪ Les sites : une géographie névralgique ?
▪ Les modes de faire de la maîtrise d’ouvrage publique : quelles transformations ?
▪ Les groupements finalistes : quelles innovations dans les configurations d’acteurs ?

▪ Les Journées Grand Paris 2017 : 8e édition

L'édition 2017 des Journées Grand Paris s'est tenue les 19 et 20 janvier 2017 dans l'amphithéâtre Bienvenüe de l'École d'Urbanisme de Paris.
Cette 8e édition était consacrée à la question de la planification dans le contexte métropolitain.

La construction métropolitaine est paradoxale. Pour organiser l’action publique face à un processus inédit — la métropolisation — le législateur a choisi une méthode des plus classiques : la planification tant spatiale que sectorielle, à tous les niveaux.

Disposant déjà d’une responsabilité planificatrice en matière d’aménagement du territoire avec le SDRIF et à propos des déplacements avec le PDUIF, le niveau régional voit cette fonction confortée sur le plan économique avec le SRDEII et sur le champ de l’habitat avec le SRHH. Quant à la Métropole du Grand Paris, elle s’installe dans le paysage avec trois plans dans son portefeuille: un SCOT métropolitain, un plan en matière d’habitat, le PMHH et un autre autour des enjeux environnementaux, le PCAEM. Et le niveau intercommunal n’est pas en reste, puisqu’il va être couvert de PLUI.

Cette inflation planificatrice suscite la perplexité.
La 8e édition des Journées du Grand Paris se sont donc attachées à explorer, à titre d’exemples, les questions de :
▪ La résilience de la planification.
▪ L’opérationnalité de la planification.
▪ La co-construction de la planification.
▪ La planification et la représentation de la métropole.

▪ Les Journées Grand Paris 2016 : 7e édition

L'édition 2016 des Journées Grand Paris s'est tenue les 21 et 22 janvier 2016 dans l'amphithéâtre Bienvenüe de l'École d'Urbanisme de Paris.
Cette 7e édition était consacrée à la question de l’aménagement du Grand Paris.

Question d’actualité : l’année 2016 n’est pas seulement celle du changement institutionnel à travers la création de la Métropole et de ses territoires. Elle est aussi celle d’une recomposition majeure du paysage de l’aménagement du Grand Paris, fondée notamment sur la réorganisation des opérateurs (carte des EPA, création de Grand Paris Aménagement, fusion des Etablissements publics fonciers…) et la mise en place de nouveaux outils autour des opérations d’intérêt national. Cette recomposition est-elle seulement un écho technique à celle du paysage politique ou est-elle en mesure de proposer des réponses nouvelles à l’épuisement du modèle historique de la production urbaine dans la région-capitale ?

Au travers du regard croisé de chercheurs et d’acteurs, pendant deux journées la 7e édition s'est attachée à interroger cette actualité, en s’appuyant notamment sur :
▪ Une mise en perspective historique.
▪ Un questionnement sur les enjeux et les objectifs de recomposition généralisée du paysage des opérateurs urbains.
▪ Un débat relatif aux modes de production de l’urbain et à leur renouvellement.
▪ Une ouverture sur les enjeux de l’aménagement des métropoles européennes.

Parmi les intervenant.es de la 7e édition :
Isabelle Baraud Serfaty, Daniel Behar, Laurent Coudroy de Lille, Aurélien Delpirou, Sonia Guelton, Valérie Mancret Taylor, Jean Louis Missika, Sophie Shmitt.

▪ Les Journées Grand Paris 2015 : 6e édition

L'édition 2015 des Journées Grand Paris s'est tenue les 19 et 20 mars 2015.
Cette 6e édition était consacrée à la question des relations entre le niveau local et l'échelle de la métropole.

Alors que se dessinent la mise en place du Grand Paris et la recomposition intercommunale, la question du local était au coeur de la 6e édition des Journées du Grand Paris. Cet événement est co-organisé par l’Institut d’Urbanisme de Paris, l’Institut Français d’Urbanisme et le laboratoire Lab’Urba. Il a vu cette année ce partenariat renforcé d’une part par l’inauguration, au même moment, de l’École d’Urbanisme de Paris issue de la fusion de ces deux instituts, et enrichi d'autre part de la participation de l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme d’Île-de-France, dont nombre de travaux récents recoupent les préoccupations de ces Journées.

l'échelle locale (complexification des mobilités, redéfinitions intercommunales, projets dits d’intérêt métropolitain…). Dans quelle mesure et sous quelles formes, éventuellement renouvelées, le local se manifeste-t-il encore dans la métropole ? Comment les acteurs locaux – habitants, élus des territoires, professionnels de la ville – s’emparent de cette échelle et à quelles fins ?

Les cérémonies de remise des diplômes

Chaque année, lorsque les circonstances le permettent, l'École d'Urbanisme de Paris organisme une Cérémonie de remise des diplômes pour ses jeunes diplômé.es. Et chaque année, la promotion se choisit un nom, rendant hommage à une figure clef de l'urbanisme et/ou de l'EUP.

▪ Mars 2020 - Promotion 2018-2019

La promotion 2018-2019 de deuxième année du Master Urbanisme et Aménagement, nommée promotion "Henri Lefebvre", a célébré sa diplomation le vendredi 6 mars 2020, dans l'amphithéâtre Bienvenüe de l'EUP. Près de 220 étudiant.es, accompagné.es de leurs proches, ont assisté à la cérémonie, entre bonne humeur et nostalgie.

Les diplômé.es ont choisi de nommer leur promotion en hommage à Henri Lefebvre, sociologue, géographe et philosophe français, auteur du Droit à la Ville. L'Ecole d'Urbanisme de Paris lui avait par ailleurs consacré un portrait dans son exposition des grandes figures de l'urbanisme à l'occasion des anniversaires (50 ans et 100 ans, en 2019) de ses deux instituts fondateurs.

Après un bref discours et la remise de leur diplôme, ils et elles ont pu recevoir un sac rempli de goodies et être pris.es en photo pour immortaliser ce moment. La soirée s’est terminée autour d’un cocktail dînatoire.

De gauche à droite. Photo 1 : Taoufik Souami (co-directeur de l'École d'Urbanisme de Paris), Corinne Larrue (co-directrice de l'EUP), Samia El Mars (coresponsable administrative de l'EUP), Béatrice Perruchot (coresponsable administrative de l'EUP). Photo 2 : cérémonie de remise des diplômes, amphithéâtre Bienvenüe. Photo 3 : Julien Aldhuy (coresponsable du parcours DETER), Corinne Larrue (co-directrice de l'EUP), Taoufik Souami (co-directeur de l'École d'Urbanisme de Paris). Photo 4 : Béatrice Perruchot (coresponsable administrative de l'EUP), Samia El Mars (coresponsable administrative de l'EUP), Diplômé de l'EUP (promotion 2017-2018). Photo 5 : Master 2 parcours DETER (Développement et Territoires), coresponsable : Julien Aldhuy. Photo 6 : Master 2, parcours TM (Transport et Mobilité), co-responsables : Florent Le Néchet et Marie-Hélène Massot. Photo 7 : Master 2 parcours PROMU (Programmation, projet et management urbain), co-responsable : Hélène Dang Vu. Photo 8 : Master 2 parcours AUDE (Alternatives urbaines), coresponsables, Anne Jarrigeon et Camille Gardesse. Photo 9 : Master 2 parcours HRU (Habitat et rénovation urbaine - parcours en apprentissage), coresponsables : Françoise Navarre et Jean-Claude Driant. Avec Marie-Hélène Massot (coresponsable du Master Urbanisme et Aménagement). Photo 10 : Diplômé de l'EUP (promotion 2017-2018). Photos : Jayson Sansol, mars 2019. © UPEM.

▪ Mars 2019 - Promotion 2017-2018

La promotion 2017-2018 de deuxième année du Master Urbanisme et Aménagement, nommée promotion "Poëte et Sellier" a célébré sa diplomation le vendredi 22 mars 2019, dans l'amphithéâtre Bienvenüe de l'EUP. Près de 200 étudiant.es, accompagnés de leurs proches, ont assisté à la cérémonie dans la bonne humeur.

Les diplômé.es ont choisi de nommer leur promotion en hommage à Marcel Poëte et Henri Sellier, les deux pères fondateurs de l'IUP (Institut d'urbanisme de Paris) dont est issue l'École d'Urbanisme de Paris.
Ils et elles étaient invités à porter une touche de rouge en référence aux couleurs de l’EUP. Après un petit discours et la remise de leur diplôme, ils et elles ont pu recevoir un sac rempli de goodies et être pris en photo pour immortaliser ce moment. La soirée s’est terminée autour d’un cocktail dînatoire.

De gauche à droite. Photo 1 : Taoufik Souami (co-directeur de l'École d'Urbanisme de Paris), Corinne Larrue (co-directrice de l'EUP), Samia El Mars (coresponsable administrative de l'EUP), Béatrice Perruchot (coresponsable administrative de l'EUP). Photo 2 : cérémonie de remise des diplômes, amphithéâtre Bienvenüe. Photo 3 : Julien Aldhuy (coresponsable du parcours DETER), Corinne Larrue (co-directrice de l'EUP), Taoufik Souami (co-directeur de l'École d'Urbanisme de Paris). Photo 4 : Béatrice Perruchot (coresponsable administrative de l'EUP), Samia El Mars (coresponsable administrative de l'EUP), Diplômé de l'EUP (promotion 2017-2018). Photo 5 : Master 2 parcours DETER (Développement et Territoires), coresponsable : Julien Aldhuy. Photo 6 : Master 2, parcours TM (Transport et Mobilité), co-responsables : Florent Le Néchet et Marie-Hélène Massot. Photo 7 : Master 2 parcours PROMU (Programmation, projet et management urbain), co-responsable : Hélène Dang Vu. Photo 8 : Master 2 parcours AUDE (Alternatives urbaines), coresponsables, Anne Jarrigeon et Camille Gardesse. Photo 9 : Master 2 parcours HRU (Habitat et rénovation urbaine - parcours en apprentissage), coresponsables : Françoise Navarre et Jean-Claude Driant. Avec Marie-Hélène Massot (coresponsable du Master Urbanisme et Aménagement). Photo 10 : Diplômé de l'EUP (promotion 2017-2018). Photos : Jayson Sansol, mars 2019. © UPEM.

▪ Mars 2018 - Promotion 2016-2017

Le 16 mars 2018, la promotion 2016-2017 "Jane Jacobs" a célébré sa diplomation, dans l'amphithéâtre Bienvenüe.

Près de 150 étudiant.es, accompagné.es de leurs proches, ont ainsi reçu leur diplôme des mains des deux co-directeurs de l’EUP, Corinne Larrue et Taoufik Souami.

Le nom de la promotion, Jane Jacobs, a été choisi sur proposition des diplômé.es en référence à l'urbaniste canadienne, connue pour ses travaux sur l'urbanisme contemporain et les problèmes qu'il engendre.

La soirée s’est terminée autour d’un apéritif dinatoire, moment de retrouvailles entre camarades et professeur.es.

▪ Mars 2017 - Promotion 2015-2016

Première promotion de l'École d'Urbanisme de Paris, la promotion 2015-2016 "Matthieu Giroud" a célébré sa diplomation le vendredi 10 mars 2017, dans l'amphithéâtre Bienvenüe.

Près de 150 étudiant.es, accompagné.es de leurs proches, ont reçu leur diplôme auprès des deux directeurs de l’École, Corinne Larrue et Taoufik Souami. Ils et elles ont ainsi pu se retrouver entre ancien.nes camarades et partager avec l’ensemble des personnes présent.es leur situation professionnelle actuelle.

Le nom de la promotion, Matthieu Giroud, a été choisi sur proposition des diplômé.es. Un hommage a été rendu à ce maître de conférences en géographie ayant perdu la vie au cours des attentats de Paris du 13 novembre 2015.

La soirée s’est terminée autour d’un apéritif dinatoire, moment de retrouvailles entre les ancien.nes camarades et leurs professeur.es.

▪ Mars 2016 - Promotion 2014-2015

Première promotion a célébrer sa diplomation au sein des nouveaux locaux de l'École d'Urbanisme de Paris, dans le bâtiment Bienvenüe, la promotion 2014-2015 de deuxième année du Master Urbanisme et Aménagement, nommée promotion "Bienvenüe", a fêté l'évènement le 11 mars 2016, dans l'amphithéâtre Bienvenüe de l'EUP.
Et dernière promotion des élèves de l'Institut Français d'Urbanisme (IFU) et de l'Institut d'urbanisme de Paris (IUP), la promotion 2014-2015 a partagé ce moment avec les anciens diplômés des deux instituts.

La promotion a été nommée en hommage au nouveau site et à l'ingénieur français éponyme, Fulgence Bienvenüe, diplômé de Polytechnique et de l'École des Ponts et Chaussées (actuelle École des Ponts ParisTech, voisine de campus de l'EUP, avec laquelle celle-ci propose également un parcours mutualisé).

Journées Portes Ouvertes

Chaque année, l'École d'Urbanisme de Paris propose une Journée Portes Ouvertes. Cette journée offre aux futur.es étudiant.es de Master l'occasion de visiter le campus, l'École, de rencontrer des étudiant.es, les équipes pédagogiques et les équipes administrative, notamment.

C'est aussi l'occasion de venir faire connaissance avec les métiers de l'urbanisme et de l'aménagement, les professions de la ville et du territoire :
▪ Les métiers des études urbaines : aide à la décision tant publique que privée.
▪ Les métiers de la planification urbaine : accompagnement des politiques urbaines et de leur mise en œuvre.
▪ Les métiers de la conception urbaine : maîtrise des différentes étapes de la définition et de la mise en oeuvre des projets urbains.
▪ Les métiers de la gestion urbaine : activités de gestion et d’organisation de la ville.

▪ Journées Portes Ouvertes numériques 2021

En raison de la pandémie de Covid, les Journées Portes Ouvertes 2021 de l'École d'Urbanisme de Paris se sont déroulées en format digital, les samedis 30 janvier et 6 février 2021.

▪ Le samedi 30 janvier 2021, de 9h à 17h, l'École d'Urbanisme de Paris a participé à la première Journée Portes Ouvertes virtuelles de l'Université Paris-Est Créteil (UPEC).
La plateforme est restée consultable (brochures, vidéos, replay, etc.) jusqu'au 27 février 2021.

▪ Le samedi 6 février 2021, de 9h30 à 17h, l'École d'Urbanisme de Paris a participé à la première Journée Portes Ouvertes virtuelles de l'Université Gustave Eiffel (ex-UPEM).
La plateforme est restée consultable (brochures, vidéos, replay, etc.) jusque fin juin 2021 [https://jpo.univ-gustave-eiffel.fr].

Éléments de présentation de l'EUP et de ses parcours :
- "Pourquoi obtenir un Master Urbanisme et Aménagement ?", par Sonia Guelton, coresponsable du Master Urbanisme et Aménagement. Visioconférence enregistrée le 30 janvier 2021.
- "Présentation du Master 2 DUI - Développement urbain intégré : stratégies et projets", par Nadia Arab et Yoan Miot, coresponsables du M2 DUI. Présentation vidéo réalisée en janvier 2021.
- Présentation du Master 1 (pdf).
- Présentation du Master 2, parcours AUDE-EP - Présentation du Master 2, parcours AUDE-EP - Alternatives urbaines démarches expérimentales et espaces publics (pdf).
- Présentation du Master 2, parcours Environnements urbains (pdf).
- Présentation du Master 2, parcours TM - Transport et Mobilité (pdf).
- Présentation du Master 2, parcours Urbanisme et Expertise internationale (pdf).
- Présentation de l'offre de Formation Continue à l'EUP (pdf).

2018 | 20 ans du M2 MOPU

Le 15 juin 2018, rendez-vous était donné dans les locaux d’EP7, la nouvelle guinguette numérique de Paris 13e, où il régnait une ambiance détendue, mêlant convivialité et échanges formalisés comme informels. La soirée a été introduite par François Loscheider (co-président du Conseil de gestion de l’École d'Urbanisme de Paris), Corinne Larrue (co-directrice de l’EUP) et Delphine Adam (Directrice de la formation continue à l’Université Paris-Est Créteil - UPEC), qui ont manifesté l’intérêt de l’UPEC et de l’EUP pour la formation continue et leur attachement à son développement. Les participant.es et les responsables pédagogiques de la formation, Daniel Behar et Françoise Navarre, ont ensuite collectivement remercié Marie-Claire Coco, secrétaire pédagogique de la formation, pour son investissement constant tout au long du déroulé de la formation, au fil des promotions.

Le MOPU hier, aujourd’hui et demain

MOPU (Maîtrise d'Ouvrage des Projets Urbains), est un parcours de Master 2, mention Urbanisme et Aménagement, spécialement conçu pour la formation continue. Il propose à ses stagiaire une synthèse, un condensé actif des enseignements de l'EUP. Pour fêter son vingtième anniversaire, une soixantaine d’ancien.nes diplômé.es se sont ainsi retrouvé.es autour d’ateliers de séquences, retraçant les différentes temporalités du MOPU : hier, aujourd’hui, demain. Co-animée par les formateurs et formatrices, ainsi que les stagiaires, la soirée est d’abord revenue sur les débuts de la formation, rappelant au passage son caractère pionnier dans le paysage de la formation continue universitaire.

Plusieurs "ancien.nes" diplômé.es ont témoigné de l'impact (ouverture, réorientation) de la formation dans leur parcours professionnel. En quoi celle-ci a contribué à conforter leur position chez leur employeur (agence privée/collectivité) tout en les amenant à exercer différemment leur pratique professionnelle. Dans d'autres cas, elle aura suscité une bifurcation bénéfique, en permettant d’entrer de plain-pied dans le domaine de l’urbanisme, dans le montage de projet, et ce après un tout autre début de trajectoire.

L'évènement aura également été l'occasion de réfléchir aux perspectives de renouvellement. Les participant.es se sont réuni.es pour un moment de création collective et d’échanges, sur de futurs possibles de la formation. Chaque groupe a restitué les fruits de son travail, lequel donnera lieu à la production d’un document écrit début juillet 2018.

→ Lire le communiqué de presse (.doc)
→ En savoir plus sur le Master MOPU

2017 | Signature de la Convention UPEC-UPEM pour l'EUP

Le jeudi 21 septembre 2017, Olivier Montagne, président de l’Université Paris-est Créteil (UPEC) et Gilles Roussel, président de l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEM) ont signé la convention UPEC et UPEM pour l’Ecole d’Urbanisme de Paris (EUP).

Constituée pour répondre aux enjeux de l'urbanisme et de la formation à ses métiers, l’EUP se fonde sur la longue tradition de deux instituts en la matière : l'Institut français d'Urbanisme (IFU) de l'UPEM et l'Institut d'urbanisme de Paris (IUP) de l'UPEC. La création de l’EUP s’appuie sur une "refondation collective" de l’approche qu’a été celle des deux instituts en matière de formation et de recherche en urbanisme.
L’EUP, première école de ce type en France, est l’une des plus importantes d’Europe. Elle est d’abord un centre de formation proposant un master unique "Urbanisme et Aménagement" qui accueille chaque année plus de 350 étudiant.es en M1 et M2 et plusieurs Diplômes d’Université de niveau Master.

Le jeudi 21 septembre 2017, Olivier Montagne, président de l’UPEC et Gilles Roussel, président de l’UPEM ont signé la convention UPEC et UPEM pour l’École d’Urbanisme de Paris devant le personnel administratif, des étudiant.es et des enseignant.es-chercheur.euses. Celle-ci s’appliquera jusqu’en 2020 et concerne les modalités de fonctionnement et de gouvernance de l’EUP, afin qu’elle continue de fournir un service de qualité aux étudiant.es.

Lire le communiqué de presse (pdf)

2017 | Inauguration de la Chaire "Aménager le Grand Paris"

Initiée par l'École d'Urbanisme de Paris (EUP) et cinq organismes publics impliqués dans l’aménagement opérationnel grand parisien, la Chaire a pour mission d'exercer une veille et des travaux d'approfondissement sur les pratiques de l'aménagement, de former les professionnel.les, et en priorité les collaborateurs et collaboratrices des fondateurs et fondatrices, ainsi que les 350 étudiant.es de l'EUP.

La Chaire "Aménager le Grand Paris" a été inaugurée le mardi 11 juillet 2017 par l’École d’Urbanisme de Paris, l'Université Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEM, devenue Université Gustave Eiffel), l'Université Paris-Est Créteil (UPEC) et cinq organismes publics impliqués dans l’aménagement opérationnel grand parisien : la Société du Grand Paris, Grand Paris Aménagement, le Groupe SNI/Grand Paris Habitat, l’Établissement Public Foncier d’Île-de-France et la Caisse des Dépôts.

Gilles Roussel, Président de l'UPEM puis Olivier Montagne, Président de l'UPEC, ont ouvert cette cérémonie d'inauguration en rappelant leur soutien à l'EUP et leur enthousiasme quant à ce projet. S'est ensuivie une table ronde animée par Daniel Behar, professeur à l'EUP, au cours de laquelle parole fut donnée aux différent.es intervenant.es :
Catherine Barbé (Société du Grand Paris)
Damien Robert (Grand Paris Aménagement)
Gilles Bouvelot (Établissement Public Foncier d'Île-de-France)
Thierry Berthier (Groupe SNI)
François Elia (Caisse des dépôts)

Nadia Arab, professeure à l'EUP, puis Taoufik Souami, co-directeur de l'EUP, ont conclu ce moment d'échanges.

Ensemble, ils et elles ont fait le constat que les pratiques de l’aménagement évoluent considérablement et très rapidement à l’occasion des mutations du Grand Paris. Pour les organismes en charge de ces aménagements, l’heure de la mise en œuvre s’accompagne d’un besoin de renouvellement de leurs propres outils d’action. En témoignent les modalités nouvelles pour faire travailler aménageurs, promoteurs, développeurs, concepteurs, voire usagers et usagères. Les concours et appels à idées qui ont été lancés révèlent ce besoin de renouvellement des pratiques : "Réinventer Paris", "Inventons la Métropole du Grand Paris", "Dessine-moi le Grand Paris", "100 quartiers innovants et écologiques", etc. Ces concours sortent des démarches classiques pour susciter de nouveaux groupements, d’autres manières de valoriser des sites et de programmer les lieux de vie.

Les fondateurs et fondatrices de la Chaire estiment ainsi nécessaire d’observer ces évolutions et de les accompagner en croisant la recherche universitaire, l’expertise et le savoir-faire des opérationnel.les. Ils visent à en retirer des enseignements à diffuser aux professionnel.les de l’aménagement et dans les formations des praticien.nes et des étudiant.es concerné.es.

Consulter le communiqué de presse de l'événement (pdf).
Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la Chaire "Aménager le Grand Paris".